Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Cacahouete
  • : Pour tous les amoureux de Jésus; pour tous ceux qui ont la foi; pour tous ceux qui croient en la vie éternelle; pour tous ceux qui attendent le retour de Jésus; pour tous ceux qui louent, adorent et prient Dieu; pour tous ceux qui aiment écrire.
  • Contact

Archives

Mes amis et mes proches

H-lo-se-21-mois-vend-e.jpg Cacahouète

C-leste-2.jpg  Céleste
Oscar-2.jpg Oscar
PAPA-ET-MAMAN.jpg Mamie-si et Papy-ri 
P1010011-copie-1.jpg Uriane
 Mamie et Papou
WILY-ET-VERO.jpg Wily et Véro
MARTINE--.jpg Martine
AURORE.jpg Aurore
 Maryvonne et Joselin
P1010131.jpg Evelyne et Claude
PHILIPPE-ET-CHRISTELLE.jpg Christelle et Philippe
Francoise-Eline-Armelle-Fr-d-ric-et-Astrid-2.jpg Fred, Françoise, Astrid et Armelle
 LYDIE-MARIE.jpg  Lydie-Marie
Photos-364-V2.jpgGrace et Jon
NATHALIE-ET-LAURENT.jpg Nathalie et Laurent
Jean-Fran-ois-2.jpg Jeff
 Armelle
CLOTILDE-ET-DAVID.jpg Clotilde et David
ISABELLE-ET-ERIC.jpg Isabelle et Eric
ISABELLE-ET-GUILLAUME429.jpg Isabelle et Guillaume
P1010130-copie-1.jpg Nicole
P1030721.jpg Marianna, Andon and Co
VIRGINIE.jpg Virginie
N3388.jpg Roxane et Fred
Photo-037---2.jpg Jacques
Photo-040.jpg Elisa

Les Enseignements De Dieu

Ma musique

NOUVEAUTÉS - Lumière du Monde

Luc Dumont "Lumière du Monde"

 

 
Paul Baloche "Ouvre les yeux de mon coeur"

 
Brian Doersken "Live in Europe"

 
Luc Dumont "Live"

 
Embrase nos coeurs 2009

 
Stéphane Quéry "L'Espoir d'une génération"

 
Third Day "Everywhere you are"

 
Israël New Breed " Live a deeper level"

 
Luc Dumont "Live 2 Je peux tout"

41suwsvGXEL SL160 AA115 
U2 "Best Of 1980-2000"

Mes livres

    
La Bible d'étude "Esprit et Vie"

 

John Bunyan "Le voyage du pélerin"

      
Manga "Le Messie"

51-8S7qjoAL__SL160_AA115_.jpg
Manga "La Métamorphose"

    
Patrick Fontaine "L'Esprit de la promesse"

     miniature.jpg
Loren Cunningham et David Hamilton
 "Et pourquoi pas les femmes"

    
David Wilkerson "La croix et le poignard"

    
Bob Gosset "Le fruit de nos paroles"

     book3.gif
Patrick Fontaine "Aux armes citoyens"

     john-bevere.jpg
John Bevere
"Comment réagir quand vous êtes maltraités"

     bob-gass.jpg
Bob Gass "Sa parole pour aujourd'hui"

51CzG9d5u8L__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Marcel"

51iaEjrBOlL__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Idées reçues"

61zvTn8yk3L SL160 AA115
Alain Auderset "Robi"

51GRPP2H78L__SL500_AA240_.jpg
Georges Dawson "Life is so good"


Luis Sepulveda
"Le vieux qui lisait des romans d'amour"


Katherine Pancrol "Les yeux jaunes de crocodiles"


Katherine Pancrol "La valse lente des tortues"

 

 

Katherine Pancrol

"Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi"

 

Détails sur le produit

Mary Ann Shaffer, Annie Barrows et Aline Azoulay-Pavcon

"Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates"


Myrielle Marc "Orfenor tome 1 - Natalène"


Myrielle Marc "Orfenor tome 2 - Tristan"


Eran Kroband "Petite plume"


Pierre Péju "La petite chartreuse"

gavalda.jpg
Anna Gavalda "Ensemble c'est tout"

le-prince.jpg
Antoine de Saint-Exupéry "Le petit prince"

Mes films et DVD


     "La petite maison dans la prairie"


     "Joséphine ange gardien"


     "Gilmore girls"

    133_172440.jpg
    "Les routes du paradis"

51oQUjzl3vL__SL160_AA115_.jpg
    "Forest Gump"

41puosrsNbL__SL160_AA115_.jpg
     "Platoon"

51DVJ72JY9L__SL160_AA115_.jpg
     "The Rose"
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 08:43

 

saparole.com

 

 

 

“Profite de la vie avec la femme que tu aimes,

tous les jours de ta vie...” Ecclésiaste 9.9

 

 

 

 

 

Les conseillers matrimoniaux estiment que, de nos jours, seulement 25% des couples mariés connaissent le vrai bonheur. Comment faire pour que le vôtre fasse partie de ceux-là ? Le secret est de considérer le mariage selon la perspective divine, pas selon notre perspective égoïste.

 

Aux yeux de Dieu le bonheur au sein du mariage dépend de notre capacité et de notre volonté à distinguer la réalité de la fiction. Le monde du cinéma, avec sa magie et ses rêves, nous fait croire que nous pouvons tous vivre des aventures de Prince Charmant. Mais si nous voulons “profiter de la vie en compagnie de la femme que nous aimons, chaque jour de notre existence”, nous devons d’abord réexaminer notre manière de penser ! La première vérité, c’est que tout mariage est composé d’êtres imparfaits et faibles : “tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” (Romains 3.23).

 

Ni vous ni votre partenaire n’êtes des exceptions ! Certes nous le savons, mais nous semblons souvent l’oublier, à moins que nous n’espérions être l’exception qui confirme la règle ! S’attendre à une forme de perfectionnisme au sein du mariage relève de la naïveté pure et ne réussit qu’à miner, un peu plus chaque jour, les fondements de notre union.

 

Le bonheur dans le couple exige que nous acceptions nos défauts mutuels et que nous apprenions à les gérer avec bon sens. Il nous faut reconnaître ce qui n’est que fiction et affronter ce qui relève de la réalité de chaque jour, surtout dans les domaines sensibles au sein de notre mariage.

 

L’un de ces domaines est celui de nos finances : faisons preuve de générosité envers tous et de reconnaissance, sans oublier de nous montrer disciplinés dans nos dépenses.

 

Ensuite, dans le domaine de notre apparence physique, faisons tout pour paraître sous notre meilleur jour, tout en acceptant les ravages inévitables du temps, à la fois sur nous-mêmes et sur notre partenaire. Prendre de l’âge est une idée de Dieu, acceptons-la avec dignité et acquérons de la sagesse en vieillissant.

 

Troisièmement, dans notre manière de vivre, apprenons que le bonheur, c’est d’être content de ce que l’on a, pas de poursuivre sans cesse les biens matériels, ni de faire preuve d’orgueil, avec pour résultat davantage de dettes.

 

Une chanson connue affirme : ‘Tu as perdu cette sensation que l’on appelle l’amour...” Une chanson bonne à danser peut-être, mais très mauvaise conseillère matrimoniale ! Le sentiment est le fruit de l’amour, pas sa source. Le secret réside dans la volonté : vous devez d’abord choisir d’aimer.

 

Enfin dans le domaine de la courtoisie, n’oubliez pas que de simples gestes ou paroles de bonté coûtent bien peu mais rapportent beaucoup ! Chercher à faire plaisir à votre partenaire est source de grande joie. Souvenez-vous que le principe divin est : “Donnez, et l'on vous donnera...” (Luc 6.38). 

 

Vous devez comprendre que l’amour est un choix, pas une sensation.

 

Dieu ne nous aurait jamais donné des commandements tels que Maris, aimez votre femme comme le Christ a aimé l'Eglise...” (Ephésiens 5.25), ou “apprends aux jeunes femmes à aimer leurs maris...” (Tite 2.4), si l’amour était un sentiment au lieu d’être un acte de volonté. Les sentiments ne viennent qu’après.

 

Corrigeons donc quatre idées fausses à propos de l’amour.

 

D’abord, l’amour ne se fonde pas sur une émotion, ni la rencontre fortuite d’une personnalité, ni sur la beauté ou l’appétit sexuel : ce ne sont que des formes de plaisir, pas la source d’un bonheur durable. L’amour a besoin d’engagement et d’un caractère propre à imiter celui de Christ.

 

Deuxièmement, pensez-vous ne pas pouvoir aimer vraiment votre conjoint/e ? “Nous aimons parce que Dieu nous a aimés le premier” (1 Jean 4.19). Si Dieu vous aime, vous disposez d’assez d’amour pour aimer votre conjoint/e, parce que l'amour vient de Dieu...” (1 Jean 4.7). L’initiative ne vient pas de vous : ce que vous avez reçu, donnez-le !

 

Troisièmement, croyez-vous être arrivé au bout de votre amour ? En réalité, vous vous êtes éloigné de la source ! “Dieu a répandu Son amour dans nos coeurs par le Saint-Esprit qu'Il nous a donné” (Romains 5.5).

 

Revenez à la source qu’est le Saint- Esprit et vous aurez à nouveau des trésors d’amour à donner. Enfin investissez-vous au maximum dans votre conjoint/e, et même un amour déjà mort pourra ressusciter. N’oubliez pas que “là où tu mettras tes richesses, c'est là aussi que tu mettras ton coeur” (Matthieu 6.21).

 

 

Le secret pour être heureux en mariage est d’apprendre à être satisfait de ce que l’on a.

 

Si quelqu’un nous demande pourquoi nous sommes heureux en mariage, nous mettons en avant tout ce que fait notre conjoint/e pour nous rendre heureux ou les traits de son caratère qui nous plaisent. Par contre si on nous demande ce qui nous chagrine dans notre mariage, nous indiquons inévitablement tous les détails du caractère de notre conjoint/e ou de son comportement que nous n’aimons pas.

 

Nous focalisons notre attention sur ce qui nous plaît ou nous déplaît en lui/elle. Pourtant le contentement est une affaire intérieure, personnelle. Il est le résultat de notre attitude face aux autres. Notre propre comportement est le vrai centre du problème ! L’important n’est pas ce que nous voyons ou entendons, mais comment nous le voyons ou le comprenons. “L'oeil n'est pas rassasié de voir, ni l'oreille d'entendre...” (Ecclésiaste 1.8). L’oeil et l’oreille sont les vrais coupables.

 

Voilà pourquoi Dieu a dit : Contentez-vous de ce que vous avez...” (Hébreux 13.5). Nous devons donc apprendre à voir les choses différemment, d’une manière qui ne nous rendra pas malheureux. Les boutons de contrôle sont entre nos mains, pas dans celles de notre conjoint/e ! Car le contentement est affaire de choix.

 

“J'ai en effet appris à me contenter toujours de ce que j'ai...” (Philippiens 4.11). Et pour apprendre, nous devons nous rendre compte combien est difficile la vie des autres, comparée à la nôtre, et demander à Dieu de nous enseigner comment nous servir des défis, des situations difficiles et de nos faiblesses pour mieux nous développer et aider notre conjoint/e à se déveloper également. N’oubliez pas le conseil d’Emma Bombeck : “L’herbe paraît toujours plus verte lorsqu’elle pousse sur le terrain d’épandage de la fosse septique de nos voisins !”

 

Benjamin Franklin a écrit, à propos du mariage : “Gardez les yeux grand ouverts avant, et à demi fermés ensuite !” Enfin nous pouvons apprendre à être contents de ce que nous avons en priant pour obtenir le courage de changer ce que nous pouvons changer, en particulier notre comportement, la grâce d’accepter ce que nous ne pouvons pas changer, (la plupart des choses paraissent faciles à accepter si nous cessons de les détester) et la sagesse pour faire la différence !    

 

 

Le bonheur dans le mariage exige un environnement dépourvu d’égoïsme. Deux personnes, déterminées à vivre selon les principes enseignés par Jésus au cours du sermon sur la montagne, ne manqueront pas de trouver le bonheur dans le mariage. Chacune des “béatitudes” (elles représentent ce que devrait être notre comportement dans la vie de tous les jours) commence par le mot : “bienheureux”, qui est de la même racine que le mot bonheur.

 

Le vrai bonheur trouve sa source dans l’humilité, la capacité à se repentir, la bonté, la patience, la simplicité, l’intégrité, la pureté de coeur et la recherche de la paix. Ces qualités sont essentielles pour conserver le bonheur dans le mariage et constituent l’opposé de l’égoïsme.

 

Le pire des ingrédients du mariage est un ego qui n’a jamais été crucifié sur la croix de Christ ! L’anneau du mariage symbolise un engagement permanent, mais s’il ne se surperpose pas à la croix, le symbole de la mort de soi, le bonheur durable fera défaut. L’amour meurt sous le poids de l’égoïsme, tout comme l’égoïsme meurt sous le poids de l’amour.

 

Le mariage est la plus belle invitation à faire mourir toute tentation d’égoïsme dans le coeur de l’un et de l’autre. Vivre chaque jour à côté d’une personne imparfaite devrait nous forcer à grandir en maturité, à développer notre douceur, notre patience, et à apprendre l’art d’encourager l’autre tout en effaçant peu à peu notre propre ego.

 

Paul a écrit : “Aimez-vous de tout votre coeur... Apprenez à vous respecter mutuellement...” (Romains 12.10). La meilleure preuve d’amour consiste à placer les besoins de notre conjoint/e au dessus des nôtres. Se demander sans cesse : “L’intérêt de qui suis-je en train de rechercher en me conduisant ainsi” révèle la disposition réelle de notre coeur et nous pousse à mettre notre conjoint/e à la première place. C’est aussi le meilleur moyen de crucifier notre ego et notre chair sur la croix de Christ, et d’affermir notre mariage.

 

Plus vite notre ego s’affaiblit et plus vite notre union devient forte et durable. “Si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit (Jean 12.24).

 

 

Publication extraite de "Sa Parole pour Aujourd'hui" - Bob Gass - http://www.saparole.com

Partager cet article
Repost0

commentaires