Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Cacahouete
  • : Pour tous les amoureux de Jésus; pour tous ceux qui ont la foi; pour tous ceux qui croient en la vie éternelle; pour tous ceux qui attendent le retour de Jésus; pour tous ceux qui louent, adorent et prient Dieu; pour tous ceux qui aiment écrire.
  • Contact

Mes amis et mes proches

H-lo-se-21-mois-vend-e.jpg Cacahouète

C-leste-2.jpg  Céleste
Oscar-2.jpg Oscar
PAPA-ET-MAMAN.jpg Mamie-si et Papy-ri 
P1010011-copie-1.jpg Uriane
 Mamie et Papou
WILY-ET-VERO.jpg Wily et Véro
MARTINE--.jpg Martine
AURORE.jpg Aurore
 Maryvonne et Joselin
P1010131.jpg Evelyne et Claude
PHILIPPE-ET-CHRISTELLE.jpg Christelle et Philippe
Francoise-Eline-Armelle-Fr-d-ric-et-Astrid-2.jpg Fred, Françoise, Astrid et Armelle
 LYDIE-MARIE.jpg  Lydie-Marie
Photos-364-V2.jpgGrace et Jon
NATHALIE-ET-LAURENT.jpg Nathalie et Laurent
Jean-Fran-ois-2.jpg Jeff
 Armelle
CLOTILDE-ET-DAVID.jpg Clotilde et David
ISABELLE-ET-ERIC.jpg Isabelle et Eric
ISABELLE-ET-GUILLAUME429.jpg Isabelle et Guillaume
P1010130-copie-1.jpg Nicole
P1030721.jpg Marianna, Andon and Co
VIRGINIE.jpg Virginie
N3388.jpg Roxane et Fred
Photo-037---2.jpg Jacques
Photo-040.jpg Elisa

Les Enseignements De Dieu

Ma musique

NOUVEAUTÉS - Lumière du Monde

Luc Dumont "Lumière du Monde"

 

 
Paul Baloche "Ouvre les yeux de mon coeur"

 
Brian Doersken "Live in Europe"

 
Luc Dumont "Live"

 
Embrase nos coeurs 2009

 
Stéphane Quéry "L'Espoir d'une génération"

 
Third Day "Everywhere you are"

 
Israël New Breed " Live a deeper level"

 
Luc Dumont "Live 2 Je peux tout"

41suwsvGXEL SL160 AA115 
U2 "Best Of 1980-2000"

Mes livres

    
La Bible d'étude "Esprit et Vie"

 

John Bunyan "Le voyage du pélerin"

      
Manga "Le Messie"

51-8S7qjoAL__SL160_AA115_.jpg
Manga "La Métamorphose"

    
Patrick Fontaine "L'Esprit de la promesse"

     miniature.jpg
Loren Cunningham et David Hamilton
 "Et pourquoi pas les femmes"

    
David Wilkerson "La croix et le poignard"

    
Bob Gosset "Le fruit de nos paroles"

     book3.gif
Patrick Fontaine "Aux armes citoyens"

     john-bevere.jpg
John Bevere
"Comment réagir quand vous êtes maltraités"

     bob-gass.jpg
Bob Gass "Sa parole pour aujourd'hui"

51CzG9d5u8L__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Marcel"

51iaEjrBOlL__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Idées reçues"

61zvTn8yk3L SL160 AA115
Alain Auderset "Robi"

51GRPP2H78L__SL500_AA240_.jpg
Georges Dawson "Life is so good"


Luis Sepulveda
"Le vieux qui lisait des romans d'amour"


Katherine Pancrol "Les yeux jaunes de crocodiles"


Katherine Pancrol "La valse lente des tortues"

 

 

Katherine Pancrol

"Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi"

 

Détails sur le produit

Mary Ann Shaffer, Annie Barrows et Aline Azoulay-Pavcon

"Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates"


Myrielle Marc "Orfenor tome 1 - Natalène"


Myrielle Marc "Orfenor tome 2 - Tristan"


Eran Kroband "Petite plume"


Pierre Péju "La petite chartreuse"

gavalda.jpg
Anna Gavalda "Ensemble c'est tout"

le-prince.jpg
Antoine de Saint-Exupéry "Le petit prince"

Mes films et DVD


     "La petite maison dans la prairie"


     "Joséphine ange gardien"


     "Gilmore girls"

    133_172440.jpg
    "Les routes du paradis"

51oQUjzl3vL__SL160_AA115_.jpg
    "Forest Gump"

41puosrsNbL__SL160_AA115_.jpg
     "Platoon"

51DVJ72JY9L__SL160_AA115_.jpg
     "The Rose"
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 16:11

 

 

Paul secoua l’animal dans le feu.” Actes 28.5

 

On raconte l’histoire de ce fermier dont le mulet tomba dans un puits. Comme il n’avait aucun moyen de l’en remonter, le fermier décida de l’enterrer sur place. Il apporta une charette pleine de fumier près du puits et la déversa sur le mulet. Mais au lieu de se coucher et de se laisser enterre vivant, le mulet se mit à sauter et à ruer de l’arrière train tout en crachant sa colère par ses naseaux jusqu’au moment où il se retrouva au sommet du tas de fumier. Ce manège continua pendant tout l’après-midi. Les charettes ne cessaient de venir près du puits, et le mulet ne cessait de s’ébrouer et de ruer pour se retrouver au sommet du tas. Finalement, lorsque le fumier atteignit le sommet du puits, le mulet souffla un bon coup de ses naseaux, enjamba le bord du puits et s’éloigna, certes couvert de saleté mais bien plus sage qu’avant. Ce qui devait l’enterrer vivant, lui permit d’atteindre le sommet.

 

En route vers Rome, Paul fit naufrage sur une île. Alors qu’il ramassait du bois pour faire un feu, un serpent s’enroula autour de son bras. Qu’a-til fait ? La Bible nous dit qu’il secoua l’animal dans le feu. Dans ces deux histoires, il y a une leçon importante à retirer. Vous pouvez soit ressasser le passé, soit le secouer pour vous en débarrasser et aller de l’avant vers ce que Dieu a planifié pour vous. Paul, un homme avec un passé chargé, raconte : “Oubliant ce qui est derrière moi, et tendant toute mon énergie vers ce qui est devant moi...” (Philippiens 3.13).

 

Cela ne veut pas dire que Paul avait complètement effacé son passé, mais il ne s’en préoccupait plus et se portait vers ce qui était devant lui. Vous dites : “Mais j’ai échoué si lamentablement.” La Bible affirme : “Il ne tiendra plus compte de tes péchés” (Esaïe 43.25). Parfois, le pardon requiert un long processus de guérison, mais tant que vous n’avez pas pris la décision de vous pardonner vous-même et de pardonner aux autres avant de “secouer” et de vous en débarrasser, le processus ne peut même pas commencer.

 

 

Exhortation extraite de "Sa Parole pour Aujourd'hui" - D'après Bob Gass - http://www.saparole.com  - Illustration : http://www.fotosearch.fr/illustration/choix.html

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 11:16
 
"Aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur." Luc 2.11

 

 

Mon cher enfant,

Mon enfant, ce Noël peut devenir pour toi le plus beau de tous les Noëls de ta vie, si seulement tu le veux.
 

J'ai connaissance de la lettre que tu as adressée à un certain "père Noël" (ou que tu aurais voulu lui adresser maintenant que tu es devenu grand et que tu ne crois plus en lui) et j'ai à coeur de te répondre, par le moyen de mon serviteur qui te fait parvenir ce message.

Je suis Dieu le Père, l'Eternel, le Tout-Puissant, le Seigneur et Créateur de l'univers... et Je voudrais ardemment devenir ton Père, en t'adoptant comme mon enfant, parce que, sans que tu le saches, et depuis très très longtemps, je t'aime. Rien de ce qui te concerne n'est caché à mes yeux. Avant même que tu ne sois né, dès le ventre de ta mère, quand tu n'étais encore qu'une masse informe, je te connaissais parce que je suis le créateur de toutes choses, ton propre créateur.

Tu sais, je suis réellement descendu du ciel - même si cela ne s'est pas vraiment passé un 25 Décembre - mais je ne suis pas venu sous la forme de ce "Père Noël" qui, de fait, s'est substitué à moi et a pris ma place. Moi, je ne suis pas une légende car je suis vraiment venu du ciel, où j'étais de toute éternité, sur cette terre, dans une chair humaine, en envoyant mon fils unique et éternel appelé Jésus-Christ ou encore Emmanuel, ce qui signifie " Dieu avec nous". Peut-être as-tu fait, comme chaque année, "une crèche" près de ton sapin pour le "petit Jésus", mais qu'est-ce que cela a changé et changera dans ta vie ?

Je suis venu pour toi ! Oui, tu as bien lu : pour toi, pour te prouver que je t'aime, pour te proposer d'être réconcilié avec moi et te pardonner tous tes péchés, pour guérir toutes tes blessures et les maladies de ton âme et de ton corps !

J'ai vu ta peine, ta souffrance, tes larmes, ton découragement, tes épreuves multiples, les injustices et les rejets dont tu as été l'objet. J'ai vu aussi tout ce qui te retient captif et esclave. J'ai vu tout cela, sois-en certain, parce que rien n'échappe à mon regard. A plusieurs reprises et de différentes manières, j'ai souvent tenté de te parler depuis que tu es né. Je t'ai même écrit une lettre d'amour en t'envoyant ma Parole : la Bible. Tout ce que je t'écris ici s'y trouve. Mais jusqu'à ce jour, tu ne m'as jamais écouté !

Oh ! Laisse-moi te dire aujourd'hui mon enfant, que la raison la plus profonde de tes souffrances, la racine de toutes tes afflictions, de tes inquiétudes, de tes soucis, de tes luttes et tes combats, c'est que tu ne me connais pas encore personnellement comme ton Père céleste, ton "Papa", même si tu penses avoir un peu ou beaucoup de "religion" ! Aucune pratique religieuse ne pourra jamais te sauver. Nous sommes toi et moi séparés, alors que je t'ai créé pour que nous ayons ensemble une relation d'amour ! Tu es, sans même le savoir, en rébellion contre moi !

Ce sont tes péchés qui mettent une séparation entre nous deux car, vois-tu, moi, je suis Saint, et toi, comme tous les êtres humains, tu es pécheur !

Voilà pourquoi je suis venu en personne sur cette terre il y a environ deux mille ans ! Je ne suis pas le Père Noël, mais j'ai porté un vêtement teint en rouge : c'est le sang que j'ai personnellement accepté de verser sur la croix par amour pour toi, afin de subir à ta place le châtiment dû à ton péché et à celui de tous les hommes ! Grâce à mon sacrifice pour toi, tu peux aujourd'hui être pardonné et réconcilié avec ton Père céleste.

Mon enfant, je voudrais t'offrir pour ce Noël, le plus beau, le plus grand, le plus précieux de tous les cadeaux que tu pourras jamais recevoir : le pardon de tes péchés, le salut et la vie éternelle qui sont en Jésus-Christ, comme je l'offre à tous ceux et celles qui se reconnaissent humblement coupables, se repentent, décident vraiment de se détourner de leurs péchés et de revenir à moi, en croyant du fond de leur coeur en mon fils Jésus-Christ, en son oeuvre accomplie sur la croix une fois pour toutes, en croyant en sa mort et en sa résurrection.

Ce salut est totalement gratuit, c'est vraiment un cadeau, car Jésus-Christ a déjà tout payé pour toi : tu as seulement à le recevoir par la foi; c'est une grâce, une faveur que tu ne mérites pas, ni personne, mais que je t'offre parce que je t'aime.

Mon enfant, ce Noël peut devenir pour toi le plus beau de tous les Noëls de ta vie, si seulement tu le veux. Cela ne dépend que de toi ! Ne repousse pas mon appel, je t'en supplie, sinon je ne pourrai pas te sauver ! Je t'en supplie, aujourd'hui même, "reviens à ton Père ... pour un VRAI NOEL qui changera ta vie maintenant, chaque jour et pour l'éternité !"

Invite-moi dans la crèche de ton coeur, par une simple prière de repentance, avec tes propres mots mais avec vérité et sincérité, et je répondrai à ton invitation sans tarder, comme je l'ai fait pour des millions d'hommes, de femmes et d'enfants dans le monde qui m'ont ouvert la porte de leur coeur.

L'Eternel, ton Créateur, qui t'aime

 

 

Texte écrit Par Eric Célérier - http://topchretien.jesus.net 

Illustration : http://www.fotosearch.fr

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 10:53
 
Quiconque a soif, venez aux eaux, et vous qui n'avez pas d'argent, venez, achetez et mangez; oui, venez, achetez sans argent et sans prix.
Ésaïe 55. 1
 
Vous avez été rachetés… non par des choses corruptibles, de l'argent ou de l'or, mais par le sang précieux de Christ. 1 Pierre 1. 18, 19
 

 

 

 

Un homme célèbre disait: “L'argent peut acheter beaucoup de choses extérieures, mais pas l'essentiel. Il nous permet d'acquérir la nourriture mais pas l'appétit, les médicaments mais pas la santé, les connaissances mais pas les amis, des jours de joie mais ni la paix ni le bonheur.”

 

Dans notre société, en effet, presque rien ne peut être obtenu sans argent, et presque tout peut l'être avec de l'argent, y compris la satisfaction des plus basses convoitises. Tout y est tarifé, jusqu'à la vie d'un homme, évaluée par les compagnies d'assurance.

 

Cependant on ne peut obtenir que des biens temporaires en échange de l'argent. On peut se procurer une assurance-vie, mais rien contre la crainte de la mort; des tranquillisants, mais pas la paix intérieure; une place au cimetière, mais pas une place au ciel.

 

La Bible déclare: “Vos richesses sont pourries” (Jacques 5. 2). En effet, les vraies valeurs, les seules qui soient durables, on ne peut pas les acheter. Mais chacun peut les recevoir gratuitement. Le salut de l'âme, le pardon des péchés, la paix avec Dieu, la vie éternelle, sont offerts à quiconque le désire.

 

Dieu, qui possède le ciel et la terre, n'a pas besoin de notre argent. Si nous reconnaissons notre dénuement devant lui et les besoins profonds de notre âme envahie par le péché, il est prêt à y répondre avec surabondance.

 

La réponse à tout ce qui nous manque se trouve en Jésus; il communique sa vie à celui qui le reçoit. C'est un don parfait de la part du Dieu qui nous aime.

 

 

Publication extraite de "La Bonne Semence" - http://www.bpcbs.com

Illustration : Fotosearch

 

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 19:37
Repost 0
Published by Cacahouete - dans Vidéo
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 16:58

 

“Seigneur, enseigne-nous à prier...” Luc 11.1

 

 

 

Dans son livre : Avec Christ, à l’école de la prière Andrew Murray écrit : “Le meilleur enseignant c’est encore Jésus, aussi demandons-Lui simplement “Seigneur, enseigne-nous à prier !” L’élève a besoin d’un professeur qui connaît parfaitement son sujet, qui a le don d’enseigner, et qui est doué de patience et d’amour pour se mettre au niveau des besoins de son élève. Dieu soit loué ! Jésus est le parfait professeur et davantage encore...

 

De plus Jésus aime nous enseigner comment prier.” Si vous n’êtes pas sûr que Dieu vous écoute quand vous vous adressez à Lui, si vous ne comprenez pas pourquoi certaines de vos prières ne reçoivent aucune réponse, si vous vous demandez si vous savez bien prier et si vous vous sentez frustré par vos propres prières, si vous tenez à vous rapprocher de Dieu et acquérir de l’assurance en sachant que vos prières ne seront pas inutiles, alors n’hésitez pas : dites- Lui : “Seigneur, enseigne-moi à prier !”

 

Même si certains principes s’appliquent à tous, Dieu conduit chacun d’entre nous individuellement sur le chemin de la prière. Il veut vous accompagner tel que vous êtes et vous aider à découvrir votre propre rythme de prière, afin que vous puissiez développer le style qui vous permettra d’approfondir le plus possible vos relations avec Lui.

 

Il tient à ce que votre prière devienne aussi naturelle que possible, un moyen simple et enrichissant de communiquer en épanchant en Lui ce que vous avez sur le coeur et en Lui permettant de vous confier ce qu’Il a sur le sien.

 

Prier est tellement simple ! Ce n’est rien de plus que parler avec Dieu et prendre le temps d’écouter ce qu’Il veut nous dire. Dieu a un plan de prière personnalisé pour chacun d’entre nous, un moyen unique pour que nous soyons à même de communiquer avec Lui de la manière la plus effective possible.

 

Mais pour commencer, encore faut-il que vous Lui demandiez : “Seigneur, enseigne-moi à prier.”

 

 

“Jésus passa toute la nuit à prier...” Luc 6.12


L’un des dangers qui guettent ceux qui sont engagés à plein temps dans le service de Dieu est le peu de sérieux qu’ils accordent à leur vie de prière. Certains peuvent passer des semaines, voire des mois sans vraiment prier.

 

Au cours d’un sondage effectué sur un groupe de mille pasteurs aux Etats-Unis, la moitié d’entre eux ont reconnu passer de longues périodes sans prendre le temps de prier. Ils n’avaient aucune vie de prière personnelle, se contentant de “prier” dans le contexte des cultes qu’ils conduisaient.

 

Le plus incroyable, c’est que beaucoup d’entre eux avaient prêché de longs sermons sur le sujet même de la prière sans pratiquer eux-même la discipline qu’ils prônaient en chaire ! Etes-vous différent d’eux ?

 

Jésus se levait avant l’aube pour passer des heures en prière. Il Lui arrivait même de prier toute la nuit. Et les résultats étaient tangibles. Chaque matin Il mettait en banque les richesses dont Il aurait besoin pour soutenir son oeuvre le reste de la journée.

 

Un enseignant de la Bible a dit : “Au début je trouvais difficile, pénible même, de prier cinq minutes de temps en temps, avec des jours entiers sans aucun contact avec Dieu. Puis peu à peu j’ai appris à aimer, à ressentir le besoin et à désirer un contact régulier chaque matin avec Lui, sans négliger de m’approcher de Lui à toute heure de la journée pour Lui parler de ce que j’avais sur le coeur à ce moment, et de terminer ma journée en Sa présence avant de m’endormir.

 

Je suis passé du stade de prières occasionnelles et irrégulières au stade d’une vie de prière disciplinée sans être légaliste. Alors qu’au début, en priant, je ne faisais que remplir une obligation envers Dieu, je me rends compte à présent qu’il me serait absolument impossible de survivre une seule journée et me sentir satisfait sans m’approcher de Lui en prière.

 

Je sais aujourd’hui que la prière est un immense privilège qu’Il m’a accordé, pas un devoir qu’Il m’a imposé. J’ai cessé de m’approcher de Lui plein de crainte, me demandant s’Il est prêt à m’écouter et s’Il me répondra.

 

Je m’approche de Lui maintenant plein d’audace, comme Sa parole m’invite à le faire, et le coeur rempli d’attentes !”

 

 

“Matin, midi et soir... Il entend ma voix.” Psaume 55.17


Dieu est trop créatif pour exiger que chaque croyant communique avec Lui d’une manière absolument identique à celle des autres. Après tout, Il nous a créés tous différents.

 

Certes les principes de base nous concernent tous, mais Dieu aime nous guider sur le chemin de la prière en tant qu’individus. Nous avons chacun notre rythme de croisière à Ses côtés, nous n’avons pas le même niveau de maturité que les autres, nous avons vécu des expériences différentes dans la prière. Pour commencer nous devons assimiler les principes fondamentaux concernant la prière.

 

Mais ensuite nous devons dépasser la connaissance intellectuelle que nous pouvons acquérir sur le sujet de la prière, amener ces principes aux pieds de Jésus pour Lui dire : “Apprends-moi à appliquer ces principes dans ma vie, dans ma situation actuelle, dans mon coeur même.

 

Montremoi comment ces idées peuvent approfondir ma vie de prière. Seigneur, j’ai besoin de Toi pour m’enseigner comment prier de la manière la plus vivante possible, pour que mes relations avec Toi, à travers la prière, deviennent le moment le plus enrichissant de ma vie.”

 

En demandant : “Seigneur, enseigne-moi à prier”, vous Lui demandez de vous enseigner une manière personnelle de vous adresser à Lui et de faire de vos prières une expression naturelle et facile de la personnalité qu’Il a créée en vous.

 

Vous devez pouvoir vous approcher de Dieu tel que vous êtes et Lui donner le plaisir d’apprécier la compagnie de l’individu unique qu’Il a façonné en vous. Vous devez vous approcher de Lui avec vos qualités, vos faiblesses, votre caractère original et tout ce qui vous distingue de manière merveilleuse de tous les autres humains.

 

Dieu apprécie de vous rencontrer où que vous soyez, d’entretenir des relations personnelles avec vous et de vous aider à vous développer afin que vous deveniez la personne qu’Il a prévu que vous soyez un jour.

 

 

“Lui seul forme leur coeur individuellement...” Psaume 33.15 TP


Le style de vos prières devrait s’accorder avec la personnalité que Dieu vous a accordée. Bien sûr vous pouvez apprendre d’autres croyants plus expérimentés que vous dans le domaine de la prière, mais vous devez faire attention à ne pas aligner votre vie de prières sur la leur et ne surtout pas devenir un “clone” de ces derniers.

 

Vous auriez tort si vous cherchiez à les imiter alors que vous ne vous sentez pas à l’aise, au fond de vous-même, avec leur manière de prier. N’essayez jamais non plus d’appliquer chaque principe de prière que vous avez appris à chacune de vos conversations avec Dieu.

 

La plupart d’entre nous avons peur d’être différents des autres : nous nous sentons plus à l’aise lorsque nous obéissons à des règles bien définies plutôt qu’en prenant le risque de nous laisser conduire par l’Esprit de Dieu. En suivant les règles édictées par les hommes, nous leur faisons plaisir. Quand nous osons, par la foi, suivre l’Esprit de Dieu sur des chemins peu familiers, c’est à Lui que nous faisons plaisir.



Ne vous sentez jamais obligé de prier d’une certaine manière, en suivant un certain style, ou pendant une période de temps déterminée, ou encore en vous concentrant sur des sujets spécifiques simplement parce que d’autres le font. “Larguez les amarres !” pourrait-on dire, et laissez la vague du Saint-Esprit soulever votre barque et vous emmener où bon Lui semble.

 

Si vos mains restent sur la barre du gouvernail, vous savez où vous allez et vous savez ce qui va se passer ensuite. Mais si vous permettez à L’Esprit de Dieu de prendre le contrôle, vous irez de surprise en surprise ! Et vous vous rendrez compte combien merveilleuses peuvent être ces surprises ! Mais pour cela vous devez prendre la résolution de rester vous-même et de cesser de vous sentir coupable parce que vous n’êtes pas quelqu’un d’autre.



La Bible déclare : “Lui seul forme leur coeur individuellement”. Ainsi, en ce qui concerne la prière, que Sa parole pour vous aujourd’hui soit simplement : “Restez vous-même !”

 

 

Publication extraite de "Sa Parole pour Aujourd'hui" - http://saparole.com/ - D'après Bob Gass

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:55

 

“Le Seigneur examine les motifs au fond du coeur de l’homme.” Proverbes 16.2

 

Henry Blackaby raconte l’histoire de cet homme qui se prenait pour un saint et qui pria ainsi, un jour : “Seigneur, je ne comprends pas ce qui se passe. Je lis ma Bible tous les jours, je prie régulièrement, je suis fidèle à toutes les rencontres de mon église et je suis généreux avec mes dons. Pourtant je ne reçois pas grand chose de Toi. Par contre mon frère ne fait rien de tout cela et néanmoins il est riche comme Crésus ! Pourquoi te montres-Tu si généreux à son égard alors que Tu me donnes si peu ?” Après un instant de silence il entendit une voix lui dire : “Parce que toi, tu es une véritable sainte-Nitouche très ennuyeuse !”

 

La Bible affirme : “Dieu s’oppose aux orgueilleux mais Il fait grâce aux humbles” (Jacques 4.6). Dieu regarde aux intentions de votre coeur, Il examine les motifs de vos actions. Vous pouvez vous asseoir chaque dimanche sur les bancs de votre église alors que votre coeur est loin de Dieu.

 

C’était le cas pour les Israélites (Esaïe 1.10-17). Vous pouvez aider les pauvres tout en étant avare au fond du coeur, comme Judas (Jean 12.4-8). Vous pouvez proclamer aimer le Seigneur tout en faisant le jeu du diable, comme Pierre (Matthieu 26.31- 35).

 

Vous pouvez Lui offrir de nombreux sacrifices tout étant désobéissant à Sa volonté, comme le roi Saül (1 Samuel 13.7-14). Vous pouvez prier avec de mauvaises intentions. C’est ce que faisaient plusieurs membres de l’église du Nouveau Testament (Jacques 4.3). Vous pouvez même être pasteur et aimer les foules tout en refusant d’accorder du temps aux personnes qui voudraient vous voir individuellement.

 

Examinez votre coeur ! Le Bon Berger a laissé les quatre-vingt-dix-neuf brebis pour aller chercher celle qui s’était perdue. Puis Il l’a prise sur Ses épaules tout en se réjouissant. Le Seigneur examine les motifs...”

 

Dieu voit au plus profond de votre coeur. Tout ce que vous faites doit être conditionné par votre amour pour Lui et pour les autres. Examinez donc ce qui se cache derrière vos actions et demandez-Lui de vous dévoiler ce qu’Il y voit !

 

 

Publication extraite de "Sa Parole pour Aujourd'hui" - http://www.saparole.com - D'après Bob Gass - Illustration : Fotosearch 

Repost 0
Published by Cacahouete
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:43
 
Tu es grand, et tu fais des choses merveilleuses; tu es Dieu, toi seul. Éternel! enseigne-moi ton chemin; je marcherai dans ta vérité; unis mon cœur à la crainte de ton nom. Je te célébrerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu ! Psaume 86. 10-12
 

 

 

Si tu ne sais pas comment prendre contact avec lui, fais-lui confiance, il t'aidera. Jésus a dit: “Celui qui vient à moi, je ne le mettrai pas dehors” (Jean 6. 37). En fait, il t'attend depuis longtemps.

 

Si tu es fatigué, si tu te sens chargé par les fardeaux de la vie, Jésus te dit: Viens à moi, et je te donnerai du repos (Matthieu 11. 28).

 

Si tu es découragé, si ta vie n'a pas de sens, sais-tu que Dieu forme des projets de bonheur pour toi, pour te donner un avenir et une espérance (Jérémie 29. 11)?

 

Parle-lui simplement, dans une prière sincère, de tes angoisses, de tes peurs, de tes problèmes ou de tes regrets. Dis-lui ton désir de le trouver. Jésus a dit: “Demandez, et il vous sera donné; cherchez, et vous trouverez; frappez, et il vous sera ouvert” (Matthieu 7. 7).

 

Tu apprendras à connaître Jésus qui a donné sa vie pour toi (Jean 3. 16; 10. 11). Tu pourras t'approprier cette déclaration qui remplit de bonheur le cœur de tout chrétien: “Le Fils de Dieu… m'a aimé et… s'est livré lui-même pour moi” (Galates 2. 20).

 

Lis la Bible, cette Parole vivante, qui a la puissance de nous sauver (Jacques 1. 21).

 

Recherche la compagnie de chrétiens afin d'être encouragé par la foi des autres; même foi que l'on partage sans jamais l'épuiser (Romains 1. 12; 2 Pierre 1. 1).

 

 

Publication extraite de "La Bonne Semence" - http://www.bpcbs.com

 

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 11:04

 

 

 

 

Après l'histoire de Jésus quand il avait 12 ans, nous passons directement à 18 ans plus tard. Jésus a 30 ans et va commencer son ministère de 3 ans environ. Jean Baptiste est envoyé par Dieu pour être l'avant-coureur de Jésus. Jean Baptiste est un des personnages les plus étonnants de toute la Bible. On pourrait le caractériser comme le Hippie du 1er siècle.

 

Mathieu dit qu'il a grandi dans les déserts, il avait une ceinture de cuir et un vêtement de poil de chameau. Ayant fait le vœu du Naziréat, il ne s'est jamais coupé les cheveux.

Sa diète naturelle était, des sauterelles et du miel. Vous connaissez Quick et Mc Do. Mais connaissez-vous Mc Saut. ? Le restaurant Mc Saut. , Mc Sauterelle, sert des sauterelles Burger avec du miel… C'est le restaurant de Jean Baptiste.

 
Il n'avait pas seulement des habits et une nourriture inhabituelle, mais…

Jean Baptiste avait aussi un message étrange : "Repentez-vous, soyez baptisés."

A cette époque, quand quelqu'un se convertissait au judaïsme, venant du paganisme, cette personne devait passer par la cérémonie d'un bain rituel pour symboliser la purification des péchés et l'initiation à la foi juive.

 


Ce qui est particulier avec Jean, c'est qu'il commandait A TOUT LE PEUPLE et pas seulement aux païens convertis, de se repentir et d'être baptisé. Cette nouvelle doctrine fut appelée, "le baptême de repentance."
 

Le but de ce baptême était de préparer leurs cœurs à la venue du Messie, attendu depuis si longtemps.
 

Nous allons essayer de découvrir des principes qui vous aideront à vivre une vie réussie.
Des clés qui nous ouvrent les portes du bonheur. Si nous voulons vraiment réussir notre vie, il faut savoir :

Qui êtes-vous par rapport à Jésus ?

Si vous n'avez pas une image de vous-même SAINE , vous ne serez jamais une personne équilibrée.

 

Il y a des gens qui se regardent dans le miroir, mais ils n'aiment pas ce qu'ils voient. Ils sont tellement désabusés en eux-mêmes qu'ils ne sont pas à même d'aimer les autres.

Vous ne pouvez, "aimez votre prochain comme vous-même," tant que vous ne vous aimez pas vous-même vraiment.

 

D'autre part, certains sont tellement amoureux d'eux-mêmes, qu'ils passent la plupart du temps à se regarder dans le miroir. (Leur rétroviseur est réglé de façon à se regarder eux-mêmes.)  En étudiant la vie de Jean, nous pouvons apprendre quelque chose de ce que c'est que d'avoir une bonne image de soi..

Jean était la voix qui devait introduire Jésus.

Il a réalisé qu'il ne devait pas occupé le centre de la scène, ni le haut de l'affiche. Il a compris que son rôle était de préparer le chemin pour la venue du Messie. Dans ce texte il est fait référence à une ancienne coutume.

 

Quand un roi devait rendre visite à une ville, on construisait une nouvelle route à l'approche de la ville ainsi le roi pouvait entrer dans la ville dans la dignité et l'honneur.

 

Illustration :

 

Dans l'ancien Honduras britannique, il y a une belle autoroute reliant Belize et Belmopan. Cette belle route date de l'année de la visite de la reine d'Angleterre, la reine Elisabeth en 1983. Il n'y avait autrefois qu'un brouillon de route non pavé. Mais quand les habitants ont su que la reine venait les voir, ils ont construit cette belle autoroute, droite et large, pour relier les deux villes. C'est encore aujourd'hui la plus belle route de ce pays.

Le travail de Jean Baptiste consistait à construire une route droite afin que le Messie puisse entrer dans les cœurs des gens. Le nom de cette route se nomme "La repentance."

Jean a compris que son travail principal était d'introduire Jésus auprès du peuple. Il est parmi les plus grands hommes de l'histoire. Le dernier prophète de l'Ancien Testament.

Il est intéressant pour nous de voir ce que Jésus dit sur lui. Mat.

Vous êtes un enfant de Dieu

Dans ce texte de Matthieu, Jésus parle de deux naissances différentes.

  1. La naissance physique. Né de femme… De tous ceux, nés physiquement jusqu'alors, le plus grand c'est Jean.
  2. La naissance de l'Esprit. Le plus petit parmi ceux qui sont nés dans le royaume des cieux, est plus grand que Jean.

Si vous êtes un chrétien né de nouveau, vous êtes un enfant de Dieu, aimé de votre Père.
De vous-même, vous n'êtes peut-être pas grand chose, mais en Jésus, vous êtes un enfant aimé d'un amour immense par votre Père céleste.

 

 
1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu.

 

Voilà comment développer une image saine de soi-même. Quand je regarde à moi-même, c'est pas glorieux. Je suis faible, je trébuche. Comme dit Paul, le bien que je veux faire, je ne le fais pas, et le mal que je ne veux pas faire, je le fais. Je confesse donc qu'en moi-même, dans ma chair, il n'y a rien de bon. Mais quand je regarde QUI je suis en Christ, je me réjouis car je suis pardonné, béni, racheté et mon Père céleste répand sans restriction son amour sur moi !

Ce que vous êtes en Christ est plus important que ce que vous faites pour Jésus.

Voilà l'une des plus grandes vérités de la Bible, c'est que vous êtes EN Christ. Ce que vous êtes est plus important que ce que vous faites.

 


Essayez de répéter ces mots : Je suis en Christ…..Christ vit en moi….. Je suis un chrétien né de nouveau….. Je suis un enfant de Dieu….. Je suis aimé de mon Père d'un amour profond….. Il n'y a rien que mon Père ne puisse me donner….. Parce que je suis un enfant de Dieu….. Je peux faire face à tous les troubles de l'existence….. Mon Dieu est capable de me délivrer….. Je suis plus que vainqueur….. Par celui qui m'aime !

 

Après le fait qu'il faut avoir de soi une bonne image équilibrée, si vous voulez profiter vraiment de la vie, il vous faut savoir :

Ce qu'est une repentance réelle:

Rappelez vous :

 

 
7 Il disait donc à ceux qui venaient en foule pour être baptisés par lui : Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?

 

 

14 Des soldats aussi lui demandèrent : Et nous, que devons-nous faire ? Il leur répondit : Ne commettez ni extorsion ni fraude envers personne, et contentez-vous de votre solde.

 

Jean Baptiste emploie le papier de verre le plus rugueux pour poncer les cœurs. Il râpe les gens. Cela ne paraît pas très gentil de la part de Jean d'appeler ces personnes, "Vipères empoisonnées."

 

Imaginez que je me tiens à la porte, pour vous accueillir et je vous dis, "Salut tas de serpents à sonnettes, qui vous a dit de ramper jusqu'ici sur le ventre ?"

 

Jean agit comme un vrai prophète de l'Ancien Testament, non comme un pasteur du Nouveau Testament. Cela peut arriver qu'un pasteur pousse jusque là. Mais son travail consiste à conduire et à nourrir le troupeau, et il ne les tond qu'une fois par an, pas toutes les semaines !

 

Jean faisait quelque chose de plus que de simplement les appeler serpents. Il les appelle, "Races de vipères." Ce qui signifie, FAMILLE DE SERPENTS. Ces juifs étaient habitués au langage de l'Ancien Testament

 

 

15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

 

La postérité de la femme et celle du serpent (le diable). Ainsi quand quelqu'un vous dit, "race de vipère," c'est pareil que de dire, "vous êtes de la famille du diable, fils du diable." C'est exactement ce que Jésus aussi a dit à un autre groupe de personne.

 

 
43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole.

 

Jean est en train de dire à ses auditeurs, vous êtes dans les griffes de Satan. Vous êtes ses enfants, avec sa nature.

 

Voici les pas d'une réelle repentance:

- Etre convaincu de ses propres péchés:

Réalisez que vous êtes un pécheur. C'est pour ça qu'ils demandaient ce qu'ils devaient faire ?

 
Quand on est chrétien et qu'on pèche, on se sent misérable, un feu brûle à chaque fois qu'on trébuche. C'est comme ça si vous êtes un enfant de Dieu.

- Ensuite vient la contrition concernant nos péchés.

Vous sentez votre culpabilité et le remords. Vous êtes contrit et brisé.

 

 
10 En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort.

 

- Puis vient la confession des péchés.

A qui dois-je confesser mes péchés ? A Dieu, car le péché est toujours contre Dieu.

 

 
4 J'ai péché contre toi seul, Et j'ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, Sans reproche dans ton jugement.

 

Mais il y a des moments aussi où il faut confesser votre péché à la personne contre qui vous avez péché. Votre confession doit être aussi large que le cercle de ceux qui sont inclus dans votre péché.

 

Mais ces trois étapes ne sont pas une repentance complète.

- Il faut changer dans votre comportement.

Il faut maintenant agir différemment.

 

 
10 La foule l'interrogeait, disant : Que devons-nous donc faire ? 11 Il leur répondit : Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n'en a point, et que celui qui a de quoi manger agisse de même. 12 Il vint aussi des publicains pour être baptisés, et ils lui dirent : Maître, que devons-nous faire ? 13 Il leur répondit : N'exigez rien au delà de ce qui vous a été ordonné. 14 Des soldats aussi lui demandèrent : Et nous, que devons-nous faire ? Il leur répondit : Ne commettez ni extorsion ni fraude envers personne, et contentez-vous de votre solde.

 

La vraie repentance est permanente… Ce n'est pas comme le chien qui retourne à ce qu'il a vomi.

Qu'est-ce que Jésus est venu faire en nous ?

Vous plonger dans la vie de Dieu. "Moi je vous plonge dans l'eau, lui vous plongera dans le Saint Esprit."

 


Il ne s'agit pas d'une expérience que l'on a faite il y a trente ans et depuis rien. C'est une expérience continuelle. Nous vivons plongés dans l'Esprit. Nous sommes environnés de la puissance de l'Esprit, soutenu s et fortifiés.
Vous plonger dans le feu purificateur.

" Tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu….. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu….. Il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point."

 

C'est soit le feu de la purification, soit le feu destructeur de la punition. Etant immergé dans l'Esprit, le feu de Dieu nous purge… On peut aussi trouver un enseignement concernant le blé qui est battu sur l'aire pour arriver à détacher la balle…(Les impuretés qui enveloppent le bon grain…)

"C'est ainsi que Jean annonçait la bonne nouvelle au peuple. "

Vous pensez peut-être qu'il ne prêchait que la mauvaise nouvelle.

Mais la bonne nouvelle ne vous paraît bonne que quand vous voyez le côté sombre de la mauvaise nouvelle.

 

La mauvaise nouvelle c'est qu'il va y avoir une punition pour les pécheurs, une punition finale et terrifiante. La bonne nouvelle c'est que vous pouvez en être délivré.

 

 
23 Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

 

Vous ne pourrez vous réjouir que lorsque vous aurez réalisé de quel endroit horrible vous avez été délivré.

 

Illustration :

 

Un théologien hollandais, Johannes Halkendijk, raconte cette histoire qui s'est déroulée durant la seconde guerre mondiale. Durant l'occupation de la hollande par les nazis, ceux-ci avaient prévu de déporter des enfants juifs dans des camps de concentration. On forma un groupe de résistants hollandais et une branche de cette résistance décida de faire tout ce qu'elle pourrait pour sauver ces enfants. Un groupe de 300 personnes, enfants et leaders résistants, se rassemblèrent et se cachèrent. Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que l'un de leur propre groupe les a dénoncés aux nazis. Ils furent découverts et transportés dans un centre de détention.

 

Là, ils apprirent qu'ils allaient être emmenés, non dans un camp de concentration, mais dans un camp d'extermination, aux fours crématoires, où ils allaient être tués. Quand le jour arriva, les résistants chrétiens et les enfants juifs montèrent dans le même wagon à bestiaux pour subir le même sort. Le voyage dura quelques jours.

 

Un matin, juste avant le levé du soleil, le train surchargé s'arrêta et on leur dit de descendre du train. Ils sortirent, s'attendant à être encerclé par les gardes nazies. Ils s'attendaient à apercevoir les fours crachant leur fumée horrible. Au lieu de cela, ils se sont retrouvés au milieu d'un pâturage ensoleillé avec, au loin, de majestueuses montagnes enneigées. Ils n'étaient pas en Allemagne mais en Suisse.

 

Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que durant la première nuit, le train avait été pris par les combattants de la résistance hollandaise. Au lieu de les conduire à la mort, le train les a transportés en sécurité.

 

Si vous avez obéi à la Parole et à Jésus, vous passez de la mort à la vie…

 

 

 

Enseignement extrait de "Enseigne-moi.com" - http://www.enseignemoi.com - Ecrit par Pierre Segura

Illustration : http://www.fotosearch.fr

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 10:51

 

 

 

Je compris en cet instant que j'étais en train d'écraser le précieux trésor que Dieu m'avait confié : mon épouse.

La dispute avait été chaude ! J'étais en colère envers ma femme, mais j'éprouvais surtout un sentiment d'impuissance : "ce serait tellement simple si tu pensais comme moi !"


Avant que la porte ne claque, j'entendis ma femme me lancer : "En fait tu m'interdis d'être qui je suis. Mon seul droit c'est de t'être semblable."

Ces mots étaient encore dans ma mémoire quand je m'ouvris de mes difficultés, un soir à un ami.

 
Au-dessus de nous la voûte céleste offrait à nos yeux des milliards d'étoiles, mais mon ami dirigea soudain mon regard vers le sol : entre mes pieds luisait faiblement une luciole

" Attention, me dit mon ami, tu vas l'écraser ! "

Je compris en cet instant que j'étais en train d'écraser le précieux trésor que Dieu m'avait confié : mon épouse.

Aime ta femme, me dit mon ami. Dieu te l'a confiée pour que tu en prennes soin et parce que tu as besoin d'elle.

 

 

Exhortation extraite de "Top Chrétien" - http://topchretien.jesus.net/topfamille

Illustration : http://www.fotosearch.fr

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 09:09
 
"Mais, si je vais à l’orient, il n’y est pas ; à l’occident, je ne le remarque pas ; est-il occupé au nord, je ne puis le voir, se cache-t-il au midi, je ne puis l’apercevoir. Il connaît pourtant la voie où je me tiens." Job 23.8-10
 

 

 

David s'est souvent plaint de l'absence apparente de Dieu ; mais en réalité, l'Éternel ne l'avait jamais abandonné, tout comme il ne vous abandonnera jamais. Il l'a promis à maintes reprises : "Je ne te délaisserai ni ne t'abandonnerai". Dieu, cependant, n'a jamais promis que nous sentirions toujours sa présence. En fait, il reconnaît qu'il lui arrive de se cacher (Ésaïe 45.15). Il est des moments où nous avons l'impression qu'il manque à l'appel.

"Vous vous réveillez un matin et tous vos sentiments spirituels ont disparu..."
 

Floyd McClung décrit ainsi cette impression : "Vous vous réveillez un matin et tous vos sentiments spirituels ont disparu. Vous priez, mais rien ne se passe. Vous menacez le diable, mais cela ne change rien. Vous pratiquez des exercices spirituels… vous demandez à vos amis de prier pour vous… vous confessez tous les péchés que vous pouvez imaginer, puis vous faites le tour de toutes les personnes que vous connaissez pour leur demander pardon. Vous jeûnez… toujours rien. Vous commencez à vos demander combien de temps ces ténèbres spirituelles vont durer. Des jours ? Des semaines ? Des mois ? Se dissiperont-elles seulement un jour ?… Il vous semble que vos prières ne montent pas plus haut que le plafond. Au comble du désespoir, vous vous écriez : Qu'est-ce qui ne va pas avec moi ?"

La vérité est qu'il n'y a aucun problème en ce qui vous concerne. Il s'agit là d'un passage tout à fait normal, d'une mise à l'épreuve et d'un approfondissement de votre amitié avec Dieu. Chaque chrétien le vit au moins une fois dans son existence, et généralement plusieurs fois. C'est une expérience douloureuse et déconcertante, mais elle est absolument essentielle à la croissance de votre foi. De savoir cela a permis à Job d'espérer dans les moments où il ne sentait pas la présence de Dieu dans sa vie.

Quand Dieu semble lointain, vous pouvez penser qu'il est en colère contre vous et qu'il vous punit pour quelque péché que vous auriez commis. C'est en désobéissant, en nous disputant, en étant trop occupés, en flirtant avec le monde et par d'autres péchés que nous attristons l'Esprit de Dieu et entravons notre communion avec lui.

Mais souvent, ce sentiment d'abandon ou d'éloignement de Dieu est sans rapport avec le péché. C'est une mise à l'épreuve de notre foi, à laquelle nul n'échappe.

L'erreur la plus courante que commettent aujourd'hui les chrétiens dans le domaine de l'adoration consiste à rechercher une expérience plutôt que Dieu lui-même. Ils attendent de ressentir quelque chose et lorsque c'est le cas, ils en concluent qu'ils ont adoré Dieu. Faux ! En réalité, il arrive souvent que Dieu enlève nos sentiments pour que nous ne dépendions pas d'eux. Rechercher un sentiment, même celui de la proximité à Christ, ce n'est pas adorer.

Une question pour aujourd'hui

Allez-vous continuer à aimer, faire confiance, obéir et adorer Dieu, même quand vous ne ressentez pas sa présence ou que vous n'avez aucune preuve visible de son œuvre dans votre vie ?

 

 

Publication extraite du "Top Chrétien" - Par Rick Warren - http://topchretien.jesus.net/topmessages

Repost 0
Published by Cacahouete - dans Spirituel
commenter cet article