Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Cacahouete
  • : Pour tous les amoureux de Jésus; pour tous ceux qui ont la foi; pour tous ceux qui croient en la vie éternelle; pour tous ceux qui attendent le retour de Jésus; pour tous ceux qui louent, adorent et prient Dieu; pour tous ceux qui aiment écrire.
  • Contact

Mes amis et mes proches

H-lo-se-21-mois-vend-e.jpg Cacahouète

C-leste-2.jpg  Céleste
Oscar-2.jpg Oscar
PAPA-ET-MAMAN.jpg Mamie-si et Papy-ri 
P1010011-copie-1.jpg Uriane
 Mamie et Papou
WILY-ET-VERO.jpg Wily et Véro
MARTINE--.jpg Martine
AURORE.jpg Aurore
 Maryvonne et Joselin
P1010131.jpg Evelyne et Claude
PHILIPPE-ET-CHRISTELLE.jpg Christelle et Philippe
Francoise-Eline-Armelle-Fr-d-ric-et-Astrid-2.jpg Fred, Françoise, Astrid et Armelle
 LYDIE-MARIE.jpg  Lydie-Marie
Photos-364-V2.jpgGrace et Jon
NATHALIE-ET-LAURENT.jpg Nathalie et Laurent
Jean-Fran-ois-2.jpg Jeff
 Armelle
CLOTILDE-ET-DAVID.jpg Clotilde et David
ISABELLE-ET-ERIC.jpg Isabelle et Eric
ISABELLE-ET-GUILLAUME429.jpg Isabelle et Guillaume
P1010130-copie-1.jpg Nicole
P1030721.jpg Marianna, Andon and Co
VIRGINIE.jpg Virginie
N3388.jpg Roxane et Fred
Photo-037---2.jpg Jacques
Photo-040.jpg Elisa

Les Enseignements De Dieu

Ma musique

NOUVEAUTÉS - Lumière du Monde

Luc Dumont "Lumière du Monde"

 

 
Paul Baloche "Ouvre les yeux de mon coeur"

 
Brian Doersken "Live in Europe"

 
Luc Dumont "Live"

 
Embrase nos coeurs 2009

 
Stéphane Quéry "L'Espoir d'une génération"

 
Third Day "Everywhere you are"

 
Israël New Breed " Live a deeper level"

 
Luc Dumont "Live 2 Je peux tout"

41suwsvGXEL SL160 AA115 
U2 "Best Of 1980-2000"

Mes livres

    
La Bible d'étude "Esprit et Vie"

 

John Bunyan "Le voyage du pélerin"

      
Manga "Le Messie"

51-8S7qjoAL__SL160_AA115_.jpg
Manga "La Métamorphose"

    
Patrick Fontaine "L'Esprit de la promesse"

     miniature.jpg
Loren Cunningham et David Hamilton
 "Et pourquoi pas les femmes"

    
David Wilkerson "La croix et le poignard"

    
Bob Gosset "Le fruit de nos paroles"

     book3.gif
Patrick Fontaine "Aux armes citoyens"

     john-bevere.jpg
John Bevere
"Comment réagir quand vous êtes maltraités"

     bob-gass.jpg
Bob Gass "Sa parole pour aujourd'hui"

51CzG9d5u8L__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Marcel"

51iaEjrBOlL__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Idées reçues"

61zvTn8yk3L SL160 AA115
Alain Auderset "Robi"

51GRPP2H78L__SL500_AA240_.jpg
Georges Dawson "Life is so good"


Luis Sepulveda
"Le vieux qui lisait des romans d'amour"


Katherine Pancrol "Les yeux jaunes de crocodiles"


Katherine Pancrol "La valse lente des tortues"

 

 

Katherine Pancrol

"Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi"

 

Détails sur le produit

Mary Ann Shaffer, Annie Barrows et Aline Azoulay-Pavcon

"Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates"


Myrielle Marc "Orfenor tome 1 - Natalène"


Myrielle Marc "Orfenor tome 2 - Tristan"


Eran Kroband "Petite plume"


Pierre Péju "La petite chartreuse"

gavalda.jpg
Anna Gavalda "Ensemble c'est tout"

le-prince.jpg
Antoine de Saint-Exupéry "Le petit prince"

Mes films et DVD


     "La petite maison dans la prairie"


     "Joséphine ange gardien"


     "Gilmore girls"

    133_172440.jpg
    "Les routes du paradis"

51oQUjzl3vL__SL160_AA115_.jpg
    "Forest Gump"

41puosrsNbL__SL160_AA115_.jpg
     "Platoon"

51DVJ72JY9L__SL160_AA115_.jpg
     "The Rose"
/ / /

- A toutes les femmes battues -
Pour que ce mal cesse.
Le mal n'est pas seulement physique, il peut être moral et psychologique.
Ce poème n'est pas mon histoire
mais il est en souvenir de toutes celles que j'ai croisé sans savoir,
à celles qui sont parties, à celles qui sont à jamais meurtries,
et à toutes celles qui refusent cette violence et qui disent NON !



Je n’ai plus peur de tes colères,

Tes cris, tes coups, j’nen ai que faire,

Vocifère encore, vocifère,

Tout ce que tu dis m’indiffère.

 

Tu veux toujours avoir raison,

Tes points de vue, tes opinions,

Sont erronés et dépassés,

Ton pauvre esprit est limité.

 

Tes sarcasmes et tes leçons,

Tes incessantes provocations,

Tes sombres manipulations,

M’ont presque fait perdre la raison.

 

Mais je me suis relevée,

Tu n’es pas parvenu à briser,

Mon âme, ma personnalité,

Je suis debout, je suis sauvée.

 

Je n’ai jamais vraiment compris,

Toute cette haine, tout ce mépris,

Que s’est-il donc passé,

Qu’a-t-il pu t’arriver,

Pourquoi, à ce point, me détester ?

 

Au fil des ans, tu as changé,

Pourtant, quand on s’est rencontré,

Tu étais doux, tu étais tendre,

Parfait époux et parfait gendre.

 

Blessures physiques, souffrances morales,

C’était banal, c’était normal,

Il est bien loin l’homme idéal,

Qui m’a séduite un soir de bal.

 

Tu travailles beaucoup, tu es stressé,

Tu es nerveux et fatigué,

Tes soucis et tes ennuis,

Je fais ce que je peux pour t’épauler.

 

Tu m’as fait mal, tu m’as blessée,

Mais ce n’est rien, j’ai oublié,

Je m’en suis sortie, j’ai réussi,

A ne pas y perdre ma vie.

 

Maintenant, j’en ai assez,

De ta prétendue supériorité,

Tu es le meilleur, tu es le plus fort,

Arrête un peu de jouer les cadors !

 

Je reprends enfin ma liberté,

Je vais vivre et respirer,

Toutes ces années, tu m’as brimée,

Maltraitée et humiliée,

Maintenant, tout ça, c’est terminé.

 

Tes nombreux coups m’ont abîmée,

Pas de maternité, pas de bébé,

Ces mots terribles, je les entends,

Ils résonnent encore dans mes tympans,

Tu m’as privé d’être maman.

 

C’est pas facile de tout laisser,

Il m’a fallu beaucoup de courage,

Mais je suis désormais soulagée,

Ainsi débute mon voyage.

 

Tu peux crier, tu peux pleurer,

Ton chagrin n’est pas sincère,

Tu te sens abandonné, désespéré,

A toi de connaître l’enfer.

 

Cette solitude, cet isolement,

Je l’ai vécu pendant longtemps,

Tout le monde était d’accord,

De te voir jouer les stentors.

 

Tu ne t’es jamais intéressé,

A mes pensées, à mes idées,

Tu ne m’as jamais écoutée,

Tu appelles ça AIMER ?

 

Au fil du temps, je t’ai perdu,

Peu à peu monstre, t’es devenu ;

Personne n’en a jamais rien su,

Ni rien vu, ni aperçu ;

J’étais une femme battue,

Je ne le serai jamais plus.

 

Je ne veux plus rien entendre,

Je ne veux plus rien comprendre,

Ma survie, c’est de partir,

Avant de crever, avant de mourir.

 

Je n’ai rien à me reprocher,

Je t’ai aimé, je t’ai choyé,

Pour toi, j’ai tout abandonné,

Pour privilégier notre foyer.

 

Ma vie commence enfin,

Je suis sur le bon chemin,

J’ai réussi à te quitter,

Premier pas pour exister.

 

Cacahouète

© Copyright

 

Partager cette page

Repost 0
Published by