Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Cacahouete
  • : Pour tous les amoureux de Jésus; pour tous ceux qui ont la foi; pour tous ceux qui croient en la vie éternelle; pour tous ceux qui attendent le retour de Jésus; pour tous ceux qui louent, adorent et prient Dieu; pour tous ceux qui aiment écrire.
  • Contact

Mes amis et mes proches

H-lo-se-21-mois-vend-e.jpg Cacahouète

C-leste-2.jpg  Céleste
Oscar-2.jpg Oscar
PAPA-ET-MAMAN.jpg Mamie-si et Papy-ri 
P1010011-copie-1.jpg Uriane
 Mamie et Papou
WILY-ET-VERO.jpg Wily et Véro
MARTINE--.jpg Martine
AURORE.jpg Aurore
 Maryvonne et Joselin
P1010131.jpg Evelyne et Claude
PHILIPPE-ET-CHRISTELLE.jpg Christelle et Philippe
Francoise-Eline-Armelle-Fr-d-ric-et-Astrid-2.jpg Fred, Françoise, Astrid et Armelle
 LYDIE-MARIE.jpg  Lydie-Marie
Photos-364-V2.jpgGrace et Jon
NATHALIE-ET-LAURENT.jpg Nathalie et Laurent
Jean-Fran-ois-2.jpg Jeff
 Armelle
CLOTILDE-ET-DAVID.jpg Clotilde et David
ISABELLE-ET-ERIC.jpg Isabelle et Eric
ISABELLE-ET-GUILLAUME429.jpg Isabelle et Guillaume
P1010130-copie-1.jpg Nicole
P1030721.jpg Marianna, Andon and Co
VIRGINIE.jpg Virginie
N3388.jpg Roxane et Fred
Photo-037---2.jpg Jacques
Photo-040.jpg Elisa

Les Enseignements De Dieu

Ma musique

NOUVEAUTÉS - Lumière du Monde

Luc Dumont "Lumière du Monde"

 

 
Paul Baloche "Ouvre les yeux de mon coeur"

 
Brian Doersken "Live in Europe"

 
Luc Dumont "Live"

 
Embrase nos coeurs 2009

 
Stéphane Quéry "L'Espoir d'une génération"

 
Third Day "Everywhere you are"

 
Israël New Breed " Live a deeper level"

 
Luc Dumont "Live 2 Je peux tout"

41suwsvGXEL SL160 AA115 
U2 "Best Of 1980-2000"

Mes livres

    
La Bible d'étude "Esprit et Vie"

 

John Bunyan "Le voyage du pélerin"

      
Manga "Le Messie"

51-8S7qjoAL__SL160_AA115_.jpg
Manga "La Métamorphose"

    
Patrick Fontaine "L'Esprit de la promesse"

     miniature.jpg
Loren Cunningham et David Hamilton
 "Et pourquoi pas les femmes"

    
David Wilkerson "La croix et le poignard"

    
Bob Gosset "Le fruit de nos paroles"

     book3.gif
Patrick Fontaine "Aux armes citoyens"

     john-bevere.jpg
John Bevere
"Comment réagir quand vous êtes maltraités"

     bob-gass.jpg
Bob Gass "Sa parole pour aujourd'hui"

51CzG9d5u8L__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Marcel"

51iaEjrBOlL__SL160_AA115_.jpg
Alain Auderset "Idées reçues"

61zvTn8yk3L SL160 AA115
Alain Auderset "Robi"

51GRPP2H78L__SL500_AA240_.jpg
Georges Dawson "Life is so good"


Luis Sepulveda
"Le vieux qui lisait des romans d'amour"


Katherine Pancrol "Les yeux jaunes de crocodiles"


Katherine Pancrol "La valse lente des tortues"

 

 

Katherine Pancrol

"Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi"

 

Détails sur le produit

Mary Ann Shaffer, Annie Barrows et Aline Azoulay-Pavcon

"Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates"


Myrielle Marc "Orfenor tome 1 - Natalène"


Myrielle Marc "Orfenor tome 2 - Tristan"


Eran Kroband "Petite plume"


Pierre Péju "La petite chartreuse"

gavalda.jpg
Anna Gavalda "Ensemble c'est tout"

le-prince.jpg
Antoine de Saint-Exupéry "Le petit prince"

Mes films et DVD


     "La petite maison dans la prairie"


     "Joséphine ange gardien"


     "Gilmore girls"

    133_172440.jpg
    "Les routes du paradis"

51oQUjzl3vL__SL160_AA115_.jpg
    "Forest Gump"

41puosrsNbL__SL160_AA115_.jpg
     "Platoon"

51DVJ72JY9L__SL160_AA115_.jpg
     "The Rose"
/ / /

Ce nounours-là en avait vu de toutes les couleurs !!!

Pendant plus de quinze ans de doux labeur,

Il avait prodigué ses bons et loyaux services,

À ce petit garçon, plein de malice,

Petit démon, petit fripon,

Baptisé d’un très joli prénom,

Qui l’avait adopté, un joli mois de mai,

Au rayon jouets du Magasin Farfadet.

 

Tour à tour doudou, compagnon de jeu, confident,

Il l’avait accompagné, année après année,

Sans jamais faillir à sa mission !

 - Parole d’ourson -

Et partageant au fil du temps,

Le quotidien de cet enfant,

Joliment prénommé Simon,

Et couvert de tâches de son.

 

Il descendait de la célèbre famille,

 Des Ours en peluche Brun,

La communauté des Teddy Bears,

Qui habitait là-bas, très loin,

Et qui se faisait, depuis la nuit des temps,

Le devoir d’assister,

Les enfants, petits et  grands,

Et tous les minots du monde entier.

 

Simon l’installait confortablement dans son lit,

Bien calé entre les oreillers,

Tous les matins de toute l’année,

Avant de partir étudier.

E tous les soirs, après l’école,

Il revenait en courant,

Trop content de rentrer,

 Et de pouvoir le câliner.

Son visage s’illuminait,

Lorsqu’il voyait dépasser de l’édredon,

Le petit museau noir et les oreilles marron,

Tachetées de beige, de son ourson !
 

Papa et Maman lui avait offert l’ourson,

Lorsqu’il était revenu de l’hôpital,

Opéré des amygdales.

Comme il avait été très courageux,

Et qu’il n’avait même pas pleuré,

Sur le chemin de la maison,

Ils s’étaient arrêtés,

Chez le marchand de jouets,

Et lui avaient acheté,

Cette petite boule de poils,

Qui ne l’avait jamais plus quittée.

 

Ce petit compagnon,

Tout doux, tout poilu,

Lui avait tout de suite plu,

Car il était bien différent,

De tous les nounours qu’il avait vus,

C’était bien évident !

Celui-là était particulier !

Son œil avait cligné,

Lorsque Simon l’avait choisi,

Et emmené avec lui !

 

Il était mignon, il sentait bon,

Il ferait un excellent compagnon !

Simon lui donna un joli nom,

 - Peluchon -

Car c’était un garçon,

Et lui réserva la meilleure place sur l’édredon.

 

Peluchon l’accompagnait partout,

Le suivait du soir au matin,

Du salon au jardin,

De la cave au petit coin !

Il était le gardien de son sommeil,

Le complice de ses rêves,

Le protecteur de ses nuits.

Grâce à lui, il était courageux, il était bagarreur,

Les monstres du placard ne lui faisaient plus peur.

 

 Simon était un bon garçon,

Et un gentil copain,

Car il prenait grand soin,

De son petit ours brun.

Du soir jusqu’au matin.

Il le couvrait de bisous,

Lui offrait des biscuits,

Rigolait avec lui,

Le serrait dans ses bras,

Partageait son chocolat,

Lui frottait le bidon,

Lui chatouillait les petons,

Lui gratouillait le menton !

 

Que de secrets partagés,

Que de confidences échangées,

Que de larmes épongées …

Ces deux là étaient inséparables,

Une amitié incomparable, 

Et leur destin était scellé !

 

Puis les années sont passées ;

Peluchon a vieilli, lui aussi ;

Il s’est un peu abîmé,

Ses poils se sont raplatis,

Ses yeux un peu ternis,

Et il a même perdu,

Un petit bout de nez !

La faute au roquet de la maison voisine,

Qui l’avait un jour croqué de ses petites canines,

Alors que Simon l’avait confortablement installé,

Au soleil, au bord de la piscine !

Ben oui, il trouvait Peluchon un peu pâle,

Et voulait lui faire prendre quelques hâles !!

Mal lui en a pris,

Car ce jour-là, Peluchon,

 Perdit un petit bout de son anatomie !

 

Et puis Simon grandit,

Et se désintéressa de son ourson;

À quinze ans, c’est normal,

Un garçon à d’autres centres d’attraction,

D’autres préoccupations.

Puis, il quitta la maison,

Et oublia Peluchon,

Qui fut, pour quelques temps remisé,

Dans la malle de grand-maman,

Quelque part au grenier.

 

 

Rassurez-vous, Peluchon était heureux,

Il partageait ce petit coin tranquille,

Avec la jolie Pétronille,

La poupée blonde et gironde,  

De Mademoiselle Camille,

La petite sœur du garçon !

Ils faisaient la causette toute la journée,

Tricotaient, buvaient le thé,

Faisaient des mots croisés,

Sans jamais s’ennuyer,

Sans jamais se fâcher.

Etaient-ils amoureux ?

L’histoire ne le dit point,

Mais on peut le supposer ! !

 

Puis Simon, un beau jour a mûri,

Et s’est retrouvé du poil au menton,

Il a grandit, grandit,

Et est devenu homme, tout grand, tout long ;

Un costaud un peu pataud,

Un gaillard pas très bavard.

Du haut de ses vingt ans,

Il restait pourtant, un grand enfant …

Un vrai cœur d’artichaut, comme disaient ses parents.

Une belle âme, un gros cœur, une belle réputation;

Ses yeux pétillaient de bonheur,

Il était gai comme un pinson.

 

Il faisait de belles études ;

Depuis tout petit, il vouait aux animaux,

Une véritable passion …

Les chiens, les chats, les vaches et les cochons !

Simon voulait soigner,

Toutes les petites bêtes du monde entier !

 

Un dimanche qu’il prenait le café,

Dans la maison de ses parents,

Qu’il dégustait tarte aux fraises, mousse pralinée,

Il pensa à Peluchon,

Et se souvint de cet ourson,

Si fidèle, si câlin, si patient,

Qui ne l’avait jamais trahi ;

C’est certain, un ourson n’est jamais cabochon !

Grâce à lui,

Sa vie d’enfant avait été fort jolie !

 


 
Il monta quatre à quatre les marches de l’escalier,

Qui le conduisirent du salon au grenier.

Un sanglot l’assaillit lorsqu’il le découvrit !

Que de souvenirs le liaient à lui,

Que d’aventures partagées,

Quelle joie de le retrouver !

 

Sans que personne ne le su,

Car la sensibilité est mal perçue,

 Un garçon tient à sa réputation,

 Et cache souvent ses émotions,

Simon mit Peluchon,

Bien au fond de son baluchon,

Et le ramena dans sa maison.

 

Peluchon retrouva sa place d’honneur sur l’édredon.

 

Personne ne le vit, mais Peluchon,

À cet instant, lui sourit …

 

L’amitié, quelle qu’elle soit,

N’a décidément pas de prix !

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by